Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Romeo et Juliette

Le défi


Pour l'Ecurie Aurélienne, réussir cette 12ème Ronde était un défi. Ce rallye cartographique devenu confidentiel risquait de disparaître du calendrier, mais c'était sans compter avec la ténacité de toute une équipe autour de Marie-Jo Cesbron, Présidente du club.


Au soir du deuxième jour, le défi était relevé. "C'est le rallye du renouveau" notait Georges Gomis, vainqueur de cette édition en cartographie.
Les conditions de cette réussite ?
  • Un beau plateau en cartographie avec 16 engagés et les "tenors" de la discipline.
  • Le travail de Phocea Productions pour lancer un rallye, une "1ère Ronde de la Trévaresse pour véhicules historiques de régularité" à travers le Parc Naturel régional des Alpilles,

la plaine de la Crau,


le Massif de la Trévaresse,


25 équipages répondirent présents et se régalèrent sur les itinéraires tracés par Michel Vignal.
  • Une meilleure communication autour de l'évènement, un site internet rajeuni par "Olive", des interventions de "Mario" sur les forums spécialisés 3A66, Forum Auto et Vhc Passion, relayées par tous les forumeux, participants ou amateurs de rallyes historiques.
Nombre d'engagés reviendront l'année prochaine et de nouveaux équipages les rejoindront. La présence de "Mathusalem", médiateur du forum 3A66 montre l'intérêt que nous portons tous à cette ronde.


Choisir la carto, c'est aussi un défi pour "Juliette" !

Tentée par la cartographie, elle décide de profiter des conseils d'un ami, excellent cartographe, pour s'asseoir à la table des équipages, munie d'un road book de la première étape et d'un calque où figurent d'étranges serpentins noirs.



Le report du calque sur une carte


Il s'agit d'un travail minutieux de report des traits noirs, sinueux, dessinés sur un papier semi-transparent. Ces segments, disposés de façon à tenir le moins de place possible sur le calque, se nomment AB, CD, EF... et sont regroupés en fonction des tronçons de cartes IGN au 1/25 millième photocopiés en A4.


Il faut déjà trouver dans quel sens disposer le segment AB sur la carte à partir de "VOUS ETES ICI", pour qu'il s'adapte aux routes figurant sur la carte. La débutante tourne le calque dans tous les sens, patiemment, pour repérer avec quelles routes ce segment va bien pouvoir coïncider.
Lorsqu'enfin une configuration semble correspondre, on peut commencer à tracer la carte. On soulève le calque et on trace d'une main peu assurée un trait fin sur la route choisie.
Le choix du feutre pour tracer est important, pas trop foncé, sinon, si on déborde les deux petits traits qui symbolisent la route on risque de perdre de précieuses informations. On peut aussi changer de couleurs pour distinguer les différents segments.


Les cartes utilisées ne sont pas récentes, il y a eu entre temps des travaux routiers entrepris: ronds-points, virages coupés... Le tracé noir du calque peut donc s'écarter légèrement de la route figurant sur la carte.
On pose le calque, on regarde, on soulève et on trace petit à petit. On utilise une loupe mais comment tenir à la fois le calque, la loupe, le feutre ? On perd de vue le segment sur le calque, on le cherche, on le retrouve, on cherche sa place sur la carte... et on perd beaucoup de temps.
Le spécialiste a déjà tracé deux cartes alors que le néophyte en est toujours à la première.


On s'aguerrit malgré tout. La première carte tracée fiérement, on compare son travail avec son voisin. Déception ! Bien sûr, on n'a pas vu les pièges tendus dans des endroits propices: virages, agglomérations, et les pastilles jaunes explicites paraissent bien utiles.


On réussit à tracer les 4 tronçons - au crayon - de peur de masquer des difficultés. Comparaison faite, on gomme et on entoure les points où il faudra être vigilant une fois sur le terrain.

Il arrive aussi que le traçage se fasse sur le capot ou le toit de la voiture quand on est pressé par le temps. Parfois un ami copilote propose de comparer.


Sans parler du traçage de nuit, dans la voiture, sur les genoux.



Le réel

Ce travail précis et rigoureux terminé, le débutant se redresse et réfléchit. Oui, on a tracé un itinéraire sur une carte, mais à quoi va-t-il correspondre dans le réel ? On n'a plus la sécurité du fléché métré du road book de régularité. Il va falloir apprécier les distances pour dire au pilote à quel endroit changer de direction.
Conseils fort utiles:
- décrire de façon très précise le tracé de la route: "virage sur petit pont et droite resserre", "ligne droite 300 mètres"... comme des notes en rallye moderne, au fur et à mesure, à partir du tracé théorique figurant sur la carte.
- une belle loupe éclairante posée sur un transparent où figurent quadrillages et cercles concentriques pour repérer facilement les distances et ne pas sous estimer des détails.
- décrire le paysage: "maison isolée", "ligne à haute tension", "calvaire", tout ce qui peut être vu et confirmé par le pilote.

Les contrôles de passage

Non seulement il faut suivre un itinéraire, souvent très tortueux, mais il faut relever les chiffres ou les lettres figurant sur des petits panneaux placés dans des endroits stratégiques: les CP. Leur relevé sur la feuille de route témoigne du passage de l'équipage sur le bon itinéraire, mais ils ne sont pas toujours facilement repérables aussi faut-il les chercher.
De l'intuition certes et de la patience: "Bon, on s'est trompé, on refait le tour", "On fait marche arrière", "On fait demi-tour"... Les équipages sont intarrissables en anecdotes !


 Le temps imparti

Si on se trompe, on perd du temps à chercher, à revenir en arrière, "on jardine", or il faut faire le parcours dans un temps donné sinon les pénalités tombent. Au pilote de conduire rapidement, à l'aide des informations fournies par le copilote, dans les tronçons sans difficulté.


Une belle expérience mais que de stress quand on se perd: il est difficile de revenir en arrière dans ce dédale de petites routes sans panneau indicateur.

Le sourire rayonnant des participants à l'arrivée laisse supposer que le plaisir du "jeu" l'a emporté.


Un nouveau rallye de régularité

Samedi 6 décembre - Etape 1

ZR 1 Charleval (7,3 kms à la moyenne de 45 km/h)


Eric Brus et Thierry Martel se montrent les plus réguliers au volant de la BMW 320 n°2, devant Thierry Druesne Laurence Astier sur la Porsche CT2 n°14 et Jean-Claude Elisabeth Peltier sur la Lancia Fulvia 1,3 S.

ZR 2 Cazan (11,16 kms à la moyenne de 46,5 km/)


Guy Carbonnel Sylvain Lombard, Porsche 911 SC 78 n°6, passent à zéro, effaçant la contre performance dans la ZR 1. Derrière, Alexandre Jourdan, copiloté pour la première fois par son fils Antony, régule à la perfection au volant de son Alfetta GTV6 n°17, devant Claude et Loïc Alcais sur Ford Escort MK2 n°1.

ZR 3 Roquemartine (21,69 kms à la moyenne de 47 km/h)


La Porsche n°6 s'impose encore devant Cyril et Sylvie Curci, Simca Rallye 2 n°9, Jean-Marie Milhem Georges Menut sur Citroën BX 4 TC n°19, Nadège Pellegrin Magali Maillot sur Renault Turbo 2 n°8, Jean et Louis Kamecki sur Panhard 24 BT n°18.

Samedi 6 décembre - Classement Etape 1

Deux équipages se placent en tête, Guy Carbonnel Sylvain Lombard, les plus réguliers, et Gérard Barlatier Jérôme Semette sur Porsche 930 n°12. L'équipage féminin sur Turbo 2 pointe en troisième position, suivi de l'équipage Brus Martel. La Ferrari F 106 AB n°24 de Marc Rigo Jean-Jacques Dolleon est cinquième.

Samedi 6 décembre - Etape 2 nocturne

ZR 4 Eygalieres (20,22 kms à la moyenne de 41 km/h)


Cette ZR bouscule un peu les équipages qui ne passent pas dans les temps. La Ford Escort n°1 se montre la plus régulière (bravo au tout jeune navigateur Loïc), suivi par la peugeot 504 C12 n°16 de André Garnier Robert Shurenberg et l'Alpine A310 V6 n°7 de Jean Carret et Maguy Colly.

ZR 5 Glanum (14,87 kms à la moyenne de 47 km/h)


Guy Carbonnel et Sylvain Lombard reviennent sur le devant de la scène suivis par Jean-Yves et Béatrice Baron sur Lancia HF Integrale Delta n°5, et les deux Alfetta GTV6 de Jean-Louis Douche Georges Chardennot n°4 et Alexandre Antony Jourdan. Christophe Sur Alice Keller prennent la 5ème place au volant de la Renault 5 Turbo n°11.

Samedi 6 décembre - Classement Etape 2

Alcais, Garnier, Carbonnel se sont distingués. Aux 4ème et 5ème places, deux équipages pointent déjà le bout de leur capot... Discrètement, ils progressent vers le haut du classement. Christian Duclaux et son nouveau copilote Pierre Valery sur la Fiat 127 Sport n°3, Jean-Claude et Elisabeth Peltier sur la Lancia n°21.

Le classement provisoire à l'issue de cette première journée place l'équipage de la Porsche 911, Guy Carbonnel Sylvain Lombard, suffisamment loin devant les autres, pour qu'ils envisagent déjà la victoire.

Dimanche 7 décembre - Etape 3

ZR 6 Fontvieille (12,15 kms à la moyenne de 47 km/h)


Claude Amate et Philippe Rabilloud, Opel Kadett GSI n°25, qui avaient subi la veille un contrôle de Gendarmerie qui leur fit perdre tout espoir de bien figurer au classement, se consolent en signant le meilleur temps de cette belle ZR en boucle. Suivent la 911 n°6, la Simca Rallye 2, la Citroën BX, la Renault Turbo 2 n°8 et la Porsche 930.

ZR 7 Maussane (14,88 kms à la moyenne de 48 km/h)


Tandis que Guy Carbonnel et Sylvain Lombard survolent l'épreuve, les jeux ne sont pas faits derrière eux. La Porsche 930 prend la 2ème place. Suivent Christian Duclaux Pierre Valery Fiat 127 Sport, Jean et Louis Kamecki sur Panhard, Cyril et Sylvie Curci sur Simca Rallye 2.

ZR 8 La Roque d'Anthéron (26,29 kms à la moyenne de 47 km/h)


C'est la Fiat 127 qui régule le mieux (Pierre Valery, pour qui c'était la première expérience en régul, a visiblement pris ses marques et il faudra se souvenir de son nom). La Ferrari signe le second temps devant la 911, la Turbo de Nadège Pellegrin et Magali Maillot, la Porsche 930, la Panhard. Alexandre et Antony Jourdan pointent en septième position.

Dimanche 7 décembre - le dénouement

Si la victoire des "porschistes" Guy Carbonnel et Sylvain Lombard était prévisible, il était beaucoup plus difficile de pronostiquer la suite du classement, tant les équipages se sont succédés aux premières places. C'est la Fiat 127 Sport n°3 de Christian Duclaux et Pierre Valery qui termine en seconde position. La Coupe des Dames et la 3ème marche du podium reviennent à Nadège Pellegrin et Magali Maillot Renault Turbo 2 n°8. L'équipage régulier de la Lancia Fulvia n°21,Jean-Claude et Elisabeth Peltier, prend la 4ème place.


Regul et Carto font bon ménage

Déjeuners, goûters, apéritifs, dîners et étapes de détente sont partagés par les équipages des deux disciplines.


L'Ecurie Aurélienne est un hôte attentionné. Jugez plutôt:

  • Petit déjeuner d'accueil, le samedi matin



  • Déjeuner à Lambesc

  • Goûter au Mas Meynier à Eygalières après le contrôle horaire de la première étape







  • Dîner autour d'une table ronde, et nuit au Maeva Camargues d'Arles

  • Petit déjeuner
  • Apéritif dégustation de vin au Château Paradis à quelques kilomètres du Puy Sainte Réparade



  • Repas de remise des prix à Lambesc

et un budget serré, 200 euros, pour permettre à tous de rouler en "anciennes", dans une région très touristique. Deux rallyes conjugués, deux équipes aux commandes, Ecurie Aurélienne et Phocéa Productions, 32 commissaires... Il suffit de lire les premiers compte-rendus sur les forums pour voir que c'est une formule qui a plu.


Album photos de la Régul












Album photos Marathon



















Published by Romeo et Juliette - - Rallyes Historiques 2008

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

mario 11/01/2009 12:21

Bonne année a tous, aprés tous ces commentaires élogieux pour votre reportage et votre gentillesse, je ne sais plus quoi dire de plus tout a été dit. Les photos sont superbes, les commentaires et les explications sur les 2 rallyes( lecture et traçage de carte, pas facile Juliette!!!) Ont espére vous revoir pour la 13éme Ronde les 5&6 Décembre en concurrents ou en reporters difficile de conjuguer les 2 !!!! Dans tous les cas encore merci et je suis content de vous avoir connus, merci aussi à tout les pilotes qui nous ont fait confiance qui ont passés un bon W-E avec une bonne ambiance et surtout un beau temps à bientôt Mario

rigo 14/12/2008 15:59

Très beau reportage nous avons passé un agréable week_end avec des passionnés et nous serons là en 2009. Sportivement vôtre.Marc

cyril et sylvie 13/12/2008 15:32

Quel week end !!! Merci à tous pour cette superbe organisation cette gentillesse ainsi que cette sympathie.... On s'est régalé, en plus le tps était avec nous !!! notre titine à bien roulé... Superbe expérience dont on attend avec impatience la prochaine !!!! A renouvelé...
Et superbe photos et reportage!!! BRAVOOOOO ... BIZ A TOUS !!!

damien Dalmasso 12/12/2008 23:17

bravoooo!
superbe reportage, pour la prochaine en 2009 faite le en carto pour voir aussi les difficultés du terrain.( c'est Marie Jo Cesbron et moi même qui l'avons concocté.
a bientôt et encore bravo pour toutes ces explications et photos superbes.

pastorino 12/12/2008 20:11

merci pour ces tres belles photos pour ma premiere participation en temps que commissaire j'ai passer un tres bon week end grace a la sympathye de tous les pilotes ,et j'espere pouvoir etre des votres l'annee prochaine si mon planning de course si prete cordialement .PATRICK.

Le blog de Romeo et Juliette

Webzine VH et chronique des Rallyes Historiques

Calendrier Reportages Photos 2017

XXème Rallye Monte Carlo Historique - du 25 janvier au 1er février 2017

http://acm.mc

2ème Balade des Châtaigniers - Samedi 18 mars 2017 - Saint Hilaire de Brethmas (Gard)

Les Rupteurs du Sud

2ème Nuit de Navacelles - Samedi 20 et dimanche 21 mai 2017 - Juvignac (Hérault)

Ecurie Juvignacoise

 

 

 

 

 

 

 

Calendrier R&J Scuderia storica

5ème Ronde Historique des Balcons 2017 - 13 et 14 mai à Saint Georges Hauteville (Loire)

http://teamdesbalcons.com/

16ème Pays de Lozère Historique 2017 - 17 et 18 juin à Aumont-Aubrac (Lozère)

http://www.ecuriegevaudan.com/

15ème Rallye du Gard Historique 2017 - 30 septembre et 1er octobre à Bessèges (Gard)

 

Hébergé par Overblog